Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 11:08

Pour clore notre petit périple dominical du côté de Berrien (Finistère), je vous emmène faire un petit tour dans les Monts d'Arrée.

P1030249

Le village déserté du Goenidou est situé à environ 270 mètres d'altitude, et représente une surface d'environ 4 à 5 hectares.

P1030247

P1030252

Occupé entre le XIIème et le XIVème siècle, ce site ne fut découvert qu'en 1983. Aucune trace écrite n'a pu communiquer le nom des hommes vivant à cet endroit. Il est cependant vraisemblable que les moines cisterciens de l'Abbaye du Relec en soient à l'origine dans le cadre des installations selon la coutume de la "Quévaise" (*)

P1030246

Même si les fouilles qui ont été effectuées entre 1984 et 1987 représentent une belle partie du site, les ensembles de talus et creux avoisinnants constituent une réserve archéologique de taille. Les objets trouvés, principalement des récipients et céramiques, sont dans un état très fragmentaire.

P1030248

L'ensemble comprend trois bâtiments autour d'une cour, et un autre excentré. Les murs sont en granite, montés sans mortier. On suppose que la toiture était constitué de branches couvertes d'un mélange de genêts et d'ajoncs.

P1030250

D'après les fouilles réalisés, trois parties ont pu être décelées : une pièce intérieure, une zone domestique (avec foyer et placard de pierre), une partie pour les animaux. 

P1030251

un "placard"

P1030253

les restes du foyer

P1030254

L'annexe

P1030244

P1030245

les plans du site...

(*) La quévaise est une pratique qui avait pour but le peuplement et la mise en culture de nouvelles terres. En contre partie d'une petite rente, les fermiers bénéficiaient de l'emplacement d'une maison et d'une surface de terre cultivable (correspondant à environ un demi hectare). Les habitants des lieux ne pouvaient être que renvoyer si ils  ne respectaient pas les obligations convenues (corvées, travaux de fanage et de nettoyage).

 

Même s'il n'en reste pas grand chose, c'est toujours un grand moment pour nous quand nous foulons ces endroits où nos ancêtres ont vécu, dans des conditions certainement pas faciles... mais finalement, leurs besoins étaient sans aucun doute bien différents des nôtres.

signature 2

 


Repost 0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 15:02

Kerampeulven (1)

Ce menhir, avec ses 6 mètres de hauteur, est l'un des plus beaux mégalithes de la région de Berrien (Fiistère). Il est érigé près d'une source dans un vallon où l'érosion a dégagé de nombreux affleurements de granite. Il est vraisemblable que cette pièce n'a pas connu de transport important, mais qu'il a été prélevé sur place.  

On peut raisonnablement penser qu'il est lié au culte des eaux. En l'absence de toute fouille ou sondage, on ne peut déterminer l'époque où il a été érigé (Néolithique ou Age de bronze).

Kerampeulven

Sa forme suggestive a donné naissance à son sujet une hypothèse phallique : on lui attribuait des vertus particulières en matière de sexualité et plus particulièrement de la fécondité : "en s'y frottant le ventre, les femmes stériles pouvaient espérer enfanter" !!!

Kerampeulven (2)

Les gravures que l'on peut voir dessus ne sont pas d'époque. Nous sommes dans une région de carriers, il est vraisembable qu'elles aient été faites au XIXème siècle.

Kerampeulven (3)

Repost 0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 00:45

Cette fois-ci c'est Val'ou qui nous demande de plancher pour la communauté Musique à coeur ouvert ... avec pour thème :

CHANSONS ou CHANTEURS ENGAGES

J'ai donc choisi pour vous le groupe SIMPLE MINDS, qui au delà de succès commerciaux a affiché clairement ses engagements, notamment pour

La situation politique en Afrique du Sud (cette chanson a été écrite spécialement pour le concert 70 Ans de Nelson Mandela)

 

Les tensions communautaires en Irlande

J'espère avoir été dans le sujet, et je vous souhaite un bon mercredi musical

signature musique

Repost 0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 19:46

Et bien voilà, c'est fait..... 

30000eme.jpg

Bravo à  Nicole du blog CHEZ NOUS 62, qui vient à 19h22 précises de poster le 30.000ème commentaire. Un petit clic sur l'image et vous y êtes.....

 le blog de chez nous

 

Si Nicole recevra un petit souvenir de Bretagne, je tiens néanmoins à vous remercier tous de votre fidélité sur la toile de SHERRY EN PAYS BRETON... sans vous, on n'en serait pas là...

Merci de votre fidélité... et rendez-vous au..... 40.000ème... et si je calcule bien, avec la moyenne de ce que je fais actuellement et quotidiennement ce chiffre devrait être atteint.... l'année prochaine !!!!!! à moins que je ne m'active un peu plus et que je vous donne matière à commenter !!!! donc.. au boulot Sherry .....

signature fée

Repost 0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 14:04

Pour la communauté Les mardis Arc-en-ciel gérée par Abby, dont le thème hebdomadaire est Bleu-Blanc ou Blanc-Bleu, j'ai choisi de vous présenter le ferry

ENEZ EUSSA III

Enez-Eussa--4-.JPG

Il s'agit du Ferry côtier assurant la liaison avec les Iles d'Ouessant et Molène.

DSCN0717.JPG

Si l'on parle un peu de sa descendance, prestigieuse pour un si petit bâtiment, on parlera donc de son arrière grand-père, l'Enez Eussa, anciennement nommé Celuta, qui assurait les liaisons Brest-Les îles en 1924. Six ans plus tard, ce dernier subit les outrages d'un navire belge. Réparé rapidement, il reprend du service jusqu'en 1939 où il est réquisitionné par la Marine Nationale pour les besoins de la guerre naissante. Les allemands s'en emparèrent pour le transport de leurs troupes. En 1944, l'Enez Eussa est coulé dans l'Elorn. En 1945, le vieux vapeur est renfloué et les machineries à vapeur se trouvent remplacées par deux moteurs... ce qui le rend déjà plus rapide. 1956, il est envoyé en Angleterre et continue ses petites traversées.

Enez-Eussa.JPG

1960, Enez Eussa II vient au monde et c'est en 1961 qu'il prend officiellement la succession.

Enez-Eussa--2-.JPG

1980, il est temps de penser à remplacer Enez Eussa II qui commence à prendre de l'âge, et c'est en 1991 qu'ENEZ EUSSA III prend la flotte. Peu de temps après sa mise en service,un grave incident dans les machineries manque de l'envoyer s'écraser sur la digue de Molène. C'est grâce à la réactivité de son commandant que le pire fût évité.

1995, L'André Colin fait son apparition, aux côtés de l'Enez Eussa III.

DSCN0765.JPG

 

Caractéristiques techniques :

 

Longueur 44,9 m
Maître-bau 8,8 m
Tirant d'eau 2,42 m
Tonnage 449 UMS
Propulsion 2 moteurs Deutz MWM, entraînant deux hélices à pas variable
1 propulseur d'étrave bi-directionnel
Puissance 4.400 CV (2 × 2.200 CV)
Vitesse 17 nœuds
Ponts 4
Autres caractéristiques
Passagers 302 + 30 tonnes de fret et 2 véhicules
Équipage 8
Chantier naval Chantier Naval de Paimboeuf
Armateur Compagnie maritime Penn ar Bed
Pavillon France
IMO 9019896

(source Wikipédia)

 

Repost 0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 20:21

Quoi de plus ordinaire qu'un petit bosquet au milieu d'un champ ...

Coz castel

n'est-ce pas ???

Enfin deux petits bosquets et si l'on regarde de plus près... deux petits monticules.

Coz castel (2)

Nous avions repéré dans la préparation de notre petite virée dominicale, que la commune de Berrien comptait un nombre impressionnant de tumuli (pluriel de tumulus).

Mais qu'est-ce qu'un tumulus ??? Le mot latin tumulus désigne une éminence artificielle, circulaire ou non, qui recouvre une sépulture (on emploie également le mot tertre). Le tumulus est parfois consolidé par un parement de pierres sèches.

Le territoire de la commune de Berrien en dénombre plus d'une trentaine, fouillés ou non, témoins d'une présence humaine attestée dès le post-glaciaire. 

Donc, nous voilà, sous un soleil de plomb, à la chasse aux tumuli.. Même si notre "petite" expérience de chasseurs de pierres nous donne l'opportunité de les repérer de loin, ils sont aussi souvent bien cachés. Mais voilà, nous tournons un peu en rond, à vrai dire, avec uniquement des noms de lieu-dits inscrits sur un petit bout de papier. Ouf enfin, dans la lande montagneuse, nous rencontrons un monsieur d'un âge certain qui nous renseignera gentiment... malgré un lourd accent bretonnant, il nous dirige vers le tumulus de Coz Castel.... Un petit clin d'oeil à ce monsieur avec ces mots

- vous prenez le chemin empierré un peu plus loin à droite, empierré pour les touristes bien sûr, pas pour les agriculteurs quoi ..

- ensuite, vous verrez 2 pins maritimes, même si on est à la campagne !!!!

- et vous longez le champ qui a dû être moissonné il n'y pas si longtemps... et à 800 mètres, vous verrez le tas ! il y a des cailloux, maçonnés paraît-il par nos ancêtres, quoi ....

Sur ces mots, nous voilà donc en route.

Arrivés sur les lieux, voilà le tumulus qui s'offre à nous :Coz castel (9)

Ecartant les fougères et les ronces, Nounours se hasarde, se retourne et me dit : "c'est bien là".

En effet, un trou avec pour plafond une dalle de pierre nous laisse penser que....

Coz castel (8)

Mais c'est qu'il n'est pas grand le passage... mais la curiosité l'emportant, NOunours se hasarde :

Coz castel (3)

c'est à plat ventre qu'il entrera dans l'antre !!!! et même si on a oublié la lampe dans la voiture, tant pis, il se servira de mon appareil photo, et prendra ainsi quelques clichés à l'aveuglette :

Coz castel (4)

tiens tiens, l'entrée est bien gardée

Coz castel (5)

Coz castel (6)

Coz castel (7)

Le plafond est très bas, dans la mesure où l'endroit est engorgé de terre.. difficile d'en estimer la taille. D'après Nounours, la sépulture a une forme circulaire, mais sans lumière, sans espace, c'est compliqué de pouvoir juger..

Nous ne savons pas si cette sépulture a déjà fait l'objet de fouilles.. mais ce fut, je pense, pour Nounours un grand moment... avec peut être au fond de lui l'impression d'être le "découvreur".

Nous n'en resterons pas là sur les tumuli de Berrien, puisque j'ai réussi à trouver un document les recensant.. ne reste plus qu'à trouver la carte qui va bien (peut être avec l'aide de la mairie si nous pouvons avoir accès aux cadastres ; sans aucun doute avec l'aide des habitants car la plupart sont sur des terrains privés)...

Mais nous n'en resterons pas là.....

donc, à suivre....

 

euhhh pardon NOunours pour la musique, je n'ai pas pu m'empêcher !!!

obélix

Sherry

Repost 0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 15:41

Lundi dernier, c'est un ciel tout grisou que je vous montrais... ( ICI), en souhaitant voir vivement l'été indien que nous promettait Météo France... pour une fois ils ne se sont pas trompés puisqu'à partir de mardi, nous avons eu un ciel bleu bleu bleu, et des températures jusqu'à ce week-end, dimanche compris, qui sont montées en Finistère à 29°.

Bon, ben c'est fini la fête semble-t'il, parce qu'aujourd'hui, lundi 3 octobre, le ciel a complètement changé. Les températures ont chuté.... et le reste de la semaine devrait les voir descendre un peu plus, avec une levée des vents (qui pourront atteindre 30 kms/h, et parfois quelques pluies... bon c'est comme ça.

ciel du 3 octobre 2011

Bon, bah il faut croire que le Lundi au soleil, ce n'est pas pour la Bretagne.....

Enfin, juste pour le plaisir, le ciel que nous avions dimanche dans les Monts d'Arrée, il était beau hein ???

Coz-castel--9-.JPG

et chez vous, ça a bougé ou pas ????

signature pluie

 

Repost 0
Published by Sherry - dans Brest
commenter cet article
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 21:01

Notre balade dominicale nous a emmenés dans les Monts d'Arrée ce dimanche. Notre idée première était d'aller voir l'allée couverte de Mougau Bihan (commune de Commana), que je vous ai déjà présenté ici. Nous avions découvert cet été, sur certains sites du Morbihan et des Côtes d'Armor, des structures du néolithique qui portaient des traces d'art pariétal, et nous savions que Mougau Bihan en avait. Donc nous souhaitions en avoir le coeur net, et surtout voir par nous mêmes.

Mougau-Bihan.JPG

Nous pénétrons donc dans l'allée couverte, les yeux grands ouverts, Nounours armé de sa lampe, même si la lumière pénètre bien dans la structure, et d'une petite brosse pour enlever les "saletés" accumulées sur les pierres. Nous n'avons pas été déçus :

Mougau-Bihan--3-.JPG

Nous avons pu répertorier six palettes (ou lances), une hache emmanchée, et deux paires de seins, symboles de la Déesse Mère.... l'ensemble répartis sur six dalles... donc une ne comporte pas moins de trois palettes.. difficile par contre de la photographier parfaitement en entier en raison de la luminosité complexe du lieu.

Mougau-Bihan--12-.JPG

Mougau-Bihan--21-.JPG

sur cette dalles trois palettes....

Mougau-Bihan--19-.JPG

Mougau-Bihan--22-.JPG

Mougau-Bihan--8-.JPG

Mougau-Bihan--14-.JPG

cette dernière gravure a malheureusement subi des outrages et est difficilement reconnaissable sous sa forme initiale

Toujours est-il que ce fut encore une grande découverte pour nous.. même si nous avions déjà visité ce site, ces motifs ne nous étaient pas apparus clairement... Notre expérience se forgeant au fur et à mesure de nos découvertes, et nos recherches aussi, nous sommes de plus en plus observateurs. Nous avons découverts d'autres "signes" sur d'autres dalles, mais nous n'avons aucune certitude quant à leur origine (humaine ou naturelle). Je poursuis donc mes recherches sur le sujet et reviendrais dessus si il y a du nouveau.

Mougau-Bihan--31-.JPG

Encore une fois l'intrigue est là.... nous ne saurons sans doute jamais ce que représentent vraiment ces signes, palettes ou fers de lance, tombeau d'un guerrier ou d'un chef de tribu ???? le mystère reste entier.

signature 2


Repost 0
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 13:28

Les dernières semaines ont été quelques peu grisâtres en Finistère, et depuis mardi dernier, c'est l'été indien qui s'est installé dans la région, avec des températures plus que confortables. Ce vendredi, à peine au lever du jour 9°... mais la promesse encore d'une journée chaude puisqu'en milieu de journée, le thermomètre à Huelgoat affichait 29°.... 

Et vous voulez que je vous dise, les champignons, s'ils aiment l'humidité (là ils avaient été gâtés), ils aiment aussi la chaleur rayonnante du soleil....

Cueillette du 30 sept 11 (1)-copie-1

 

Cueillette du 30 septembre 2011 (environ 3 kgs)

Cueillette du 30 sept 11 (2)

Sitôt cueillis, sitôt préparés....

Cueillette du 30 sept 11

en fait ces deux bocaux sont réservés déjà, non pas pour nos papilles, mais pour un "troc" que  Nounours a fait une copine Nathalie qui en échange lui offrira deux pousses d'orchidées en provenance de son "élevage"....

Un échange qui ravit tout le monde....

 

 

signature 2

 

 

 

Repost 0
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 09:32

Nous continuons notre route à travers le Burren.

098

 

Dans mon article du 14 août 2011 (Burren 2), pendant que Nounours est toujours sur le plateau à la chasse aux orchidées, chasse fructueuse d'ailleurs :

 

085

 

082

j'arpente le bord de mer. J'adore ces paysages rocheux, si particuliers au Burren.

103

100

090

Je resterais d'ailleurs toujours étonnée de voir la vie sortir des pierres.... La plupart des plantes et fleurs du Burren sont des espèces rares et protégées...

088

Le soleil commençant à décliner, nous filons vers Doolin, où nous passerons la nuit... dans le "terrain de camping d'une Auberge de Jeunesse ...

094

à suivre ....

 

signature trèfle

Repost 0
Published by Sherry - dans Irlande 2011
commenter cet article