Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 16:50

Depuis un bon bout de temps déjà, nous arpentons la presqu'île de Kermorvan (Le Conquet, Finistère) afin d'y retrouver les quelques vestiges de ses mégalithes.

Il y a quelques jours, nous y avons rencontré des "passionnés" comme nous, qui à force de sueur avaient dégagé une allée couverte que nous n'avions pas trouvée... nous les remercions vivement.. ce fut un grand moment, ce monument est superbe

 

Kermorvan-fev-2014--22-.JPG

Kermorvan-fev-2014--18-.JPG

J'ai fait un résumé de l'ensemble de nos découvertes sur le site, je vous invite à le découvrir  ICI

 

111110091429334379029320

Repost 0
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 19:19

Notre petite virée dominicale nous a emmenés cette fois ci, sous le soleil et le vent, à la plage des Blancs Sablons (entre autres) sur la commune du Conquet.

Les-blancs-sablons-fev-2014--2-.JPG

A vrai dire, nous sommes passés souvent à côté, notamment dans nos petites escapades sur la presqu'île de Kermorvan, mais depuis tout ce temps, nous n'avions pas pris le temps de nous rendre "en bas". 

Ce qui nous y a aménés, vous vous en doutez, c'est que j'avais repéré au cours de mes diverses lectures et recherches, qu'un monument mégalithique était visible à marée basse.

Dans un premier temps nous avons longé la dune, durement éprouvée et déchirée par les tempêtes de ces derniers temps, notamment Ulla

 

Les-blancs-sablons-fev-2014--6-.JPG

J'en profiterais cependant pour bien observer les différentes roches, à la recherche peut être de quelques grenats égarés ça et là !

Les-blancs-sablons-fev-2014--1-.JPG

Mais que nenni, notre récolte se résumera à quelques morceaux de bois flottés.

 

Alors que la mer découvre doucement, nous apercevons, à l'ouest de la plage, ce qui semble être les restes d'une allée couverte. 

Allee-couverte-des-blancs-sablons-fev-2014--1-.JPG

A l'origine, cette structure, découverte par J. Baqué en 1992, comptait une quarantaine de pierres, mais ce nombre a évolué au fil des années avec le ressac, et le monument s'éparpille aux alentours.

 

On aperçoit tout de même les dalles de chant, vestiges probables de sépulture emballées dans des cairns allongés.

 

Malheureusement, l'état actuel de cette structure ne reflète que très partiellement son état originel . On pourrait lui attribuer une datation du Néolithique moyen I, le Campaniforme voire l'âge du Bronze.

 

Allee-couverte-des-blancs-sablons-fev-2014--4-.JPG


(renseignements trouvés dans l'ouvrage "Les mégalithes de l'arrondissement de Brest - Yohann Sparfel et Yvan Pailler)

 

Vous pourrez trouver les photos en plus grand nombre et en plus grand par ICI

 

111110011028334379030172

 

 


Repost 0
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 20:07

 

C’était notre destination de ce dimanche. Après les multiples tempêtes que nous avons essuyées ces derniers temps, nous ne pouvions pas ne pas nous rendre sur la côte très abîmée par endroits mais qui pourrait nous laisser découvrir de nouvelles choses. En effet, la côte nord du Finistère compte de nombreux îlots qui furent un temps lointain, habités et exploités, et certaines traces de ces vies ont été enfouies sous le sable. Donc…

 ile-Tariec-Landeda-fevrier-2014--1-.JPG


Nous accèdons à l’ïle Tariec (qui fait partie de la commune de Landeda), par les dunes et la plage Sainte-Marguerite qui est bien découverte puisque nous avons une grande marée. La grande plage de sable fin est toutefois parsemée de flaques et il nous faut jouer les cabris pour sauter par-dessus- les nombreuses flaques d’eau.

ile-Tariec-Landeda-fevrier-2014--3-.JPG

 ile-Tariec-Landeda-fevrier-2014--28-.JPG

L’archipel de Tariec comporte en fait 19 petits îlots. L’Ile Tariec, princioale, a été coupée en deux par les forces des marées pour former l’île de Tariec Bihan (la petite) et L’ile de Tariec Vraz séparées par un banc de sable et galets. C’est sur cette dernière que nous prospecterons le plus longtemps.

 ile-Tariec-Landeda-fevrier-2014--5-.JPG

L’ïle Tariec est réputée pour avoir connu une activité riche au fil des siècles, en commençant par la période du néolithique pour se terminer à la fin du XIXème siècle.

 

Dès notre arrivée sur le bord de l’ïle, nous observerons des ruines qui semblent être les vestiges d’une ancienne chapelle.

 ïle Tariec Landeda fevrier 2014 (9)

Au fur et à mesure de notre avancement, nous découvrirons d’autres vestiges, un menhir, un cairn, un ancien four à goémon.

ile-Tariec-Landeda-fevrier-2014--14-.JPG

ïle Tariec Landeda fevrier 2014 (18)

Mais l’érosion a fait son œuvre, et il est vraiment ardu de ne pas confondre de simples rochers avec des structures humaines.

 ile-Tariec-Landeda-fevrier-2014--13-.JPG

Cependant, nous nous devions de surveiller la marée remontante, et nous n’avons pu « prospecter » plus précisément. Nul doute que nous y reviendrons.

 

Sur le chemin du retour, nous nous arrêtons sur l’estran qui sépare les deux îles, et nous pouvons, sous le sable et les galets, apercevoir le vieux sol de couleur marron. C’est là que Nounours fera ses découvertes.

 

Des morceaux de poteries, un morceau d’os à demi brûlé, témoignant tous autant qu’ils sont d’activités humaines liées à la découpe et au partage de carcasses d’animaux et à leur utilisation culinaire.

Dans le genre plus récent, Nounours trouvera également une balle de cuivre, datant certainement de la dernière guerre.

 ile-Tariec-Landeda-fevrier-2014.JPG

Une petite pause casse-croûte et nous repartons quelque peu guillerets grâce à ces découvertes.

 ile-Tariec-Landeda-fevrier-2014--29-.JPG

 

Rentrée à la maison, je me suis dans mes ouvrages pour mieux m’imprégner de ce site où nous retournerons sans doute…

ile-Tariec-Landeda-fevrier-2014--31-.JPG

 

 

Pour en voir beaucoup plus (environ une trentaine de photos, et surtout en plus grand, vous pouvez venir faire un tour par ici

 

111110091429334379029320

Repost 0
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 13:47

Quelle heureuse surprise ce samedi de voir dès le matin que le ciel n'était point chargé de nuages et que le ciel semblait vouloir nous offrir une belle journée.

Ni une ni deux, nous voilà donc équipés et en route pour un petit tour sur la côte.

Presqu-ile-de-st-laurent---Porspoder--5-.JPG

Direction Porspoder (Finistère), plus précisément la presqu'île de St Laurent, un petit coin que nous apprécions particulièrement. 

Presqu-ile-de-st-laurent---Porspoder--1-.JPG

Nous voulons en fait profiter du calme après la tempête pour sonder un peu la plage, des fois que la mer dans sa colère nous ait laissés quelque trésor !!!!! bois flottés, cailloux, que sais-je encore ....

Il fait effectivement très beau, et je dois avouer que cela fait un bien fou...

Presqu'île de st laurent - Porspoder (4)

La mer est presque calme, rien à voir avec ce que nous avons connu ces derniers temps

Presqu-ile-de-st-laurent---Porspoder--16-.JPG

Dès notre arrivée, nous ne manquerons pas de remarquer l'ancien four à goemon qui a été remis en valeur..

Presqu'île de st laurent - Porspoder (15)

Nous pourrons constater que le littoral a bien souffert, et que les dernières vagues ont dû être particulièrement hautes puisque des débris se sont bien avancés sur le trait côtier

Presqu-ile-de-st-laurent---Porspoder--18-.JPG

 

Je reste toujours admirative devant la beauté du paysage qui m'entoure, surprise parfois de ce que nous, les hommes,  cherchons parfois à l'adapter à notre nécessité..

Presqu-ile-de-st-laurent---Porspoder--14-.JPG

 

Presqu-ile-de-st-laurent---Porspoder--17-.JPG

 

Je passerai un bon moment en bout de presqu'île à admirer cette mer, qui peut être aussi douce que violente

Presqu-ile-de-st-laurent---Porspoder--19-.JPG

Presqu-ile-de-st-laurent---Porspoder--22-.JPG

Presqu-ile-de-st-laurent---Porspoder--21-.JPG

Notre chasse aux trésors se résumera sans doute cette fois-ci à quelques morceaux de bois flottés et.... une rencontre fort intriguante :

Presqu-ile-de-st-laurent---Porspoder--25-.JPG

Nous devons appeler la "maréchaussée", ne sachant le degré de dangerosité de cet engin...

Et le temps que les échanges se fassent, j'aurais eu l'immense plaisir aussi de faire la connaissance avec un jeune archéologue (co auteur d'un ouvrage qui me sert de guide dans nos chasses aux menhirs). Nous avons pu échanger nos points de vue sur le site où nous nous trouvons, les sites environnants également, et il nous a orientés sur des pistes que nous ne manquerons pas d'exploiter...

(Une super rencontre, avec sans aucun doute des échanges à venir)

Il nous confirmera d'ailleurs que les deux pierres dressées que nous avions déjà remarquées étaient bien des menhirs.... car avec tout ces rochers sur la côte, il est bien parfois compliqué d'avoir des certitudes..


Presqu-ile-de-st-laurent---Porspoder--30-.JPG

 

Presqu-ile-de-st-laurent---Porspoder--31-.JPG

 

Ce faisant, ce sera à la lueur d'un soleil se couchant tout en douceur que nous referons le chemin à l'envers... pour rejoindre la voiture.

 

Presqu-ile-de-st-laurent---Porspoder--37-.JPG

 

Presqu-ile-de-st-laurent---Porspoder--32-.JPG

 

Une belle journée, presque printanière...

 

Pour visualiser les photos en plus grand, et en voir d'autres, il faudra venir faire un petit tour par ici....

 

signature fée


Repost 0
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 14:43

Une petite mise en jambes dans les sentes gelées et boueuses, les sous-bois et à travers les landes du Yeun (à revoir ici) nous conduit désormais vers les Noces de Pierres.

P1090176.JPG

Cet alignement de mégalithes, appelé AN EURED VEIN, est composé de 77 menhirs de relative petite taille (le plus grand mesure à peine 1,50 m), sur une longueur d'environ 330 mètres ;  mais aujourd'hui, on n'en aperçoit guère plus d'une vingtaine.

P1090180

La dernière fois que nous les avions "visités", c'était en 2009 (à voir ICI), la végétation était dense et il fut extrêmement compliqué de les apercevoir. Mais en période hivernale, les herbes sont quelque peu étrécies et  pour notre plus grand plaisir le site a été nettoyé.

P1090167.JPG

 

P1090179.JPG

 

Au milieu de cet alignement, nous serons attirés par un ensemble curieux :

P1090172.JPG

et nous ne manquerons pas de remarquer les différentes inscriptions sur la pierre centrale.. inscriptions qui nous ont laissés pantois (à ce jour, je n'en ai pas trouvé l'explication)

P1090168.JPG

sur le dessus

P1090170.JPG

à l'arrière

P1090174.JPG

de face

P1090171.JPG

sur un des côtés (l'autre étant vierge, ou alors trop abîmé)

P1090175.JPG

(si quelqu'un a des pistes, je suis preneuse)

 

La légende des Noces de Pierres, selon le baron de Pylaie (XIXème siècle)

 

 

Une noce paysanne, possédée par le démon de la danse, aurait refusé de laisser le passage au recteur de Brasparts qui allait porter l'extrême onction à l'un de ses paroissiens mourant. L'homme d'Eglise et l'enfant de choeur qui l'accompagnait ont dû marcher à travers landes et broussailles pour accomplir leur mission. Quant aux noceurs, la puissance divine les a punis pour leur méchante attitude. A la dernière note de la dernière danse, ils furent changés en pierres !"

 

La faim commençant à se faire sérieusement sentir, nous décidons de retourner vers le village de Brasparts afin de nous restaurer et reprendre notre petite virée vers le Tuchenn Kador... pour attraper le soleil couchant...

 

à suivre ......

 

signature 1-copie-1

 

Pour voir les photos en plus grand, c'est par ICI que cela se passe

Repost 0
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 15:06

 

 

 

 

Et voilà, c'est le petit dernier, à moins qu'il n'y en ai des autres, et ça ce n'est pas moins sûr, bien planqués...

 

J'espère que la balade vous aura plu...

 

Le dolmen de Canaplaye

 Dolmen-de-Canaplaye.JPG

 

Situé au milieu d’un bois, il est tellement petit et surtout enfoui sous les feuilles mortes que nous avons failli le louper. Cela n’a pas empêcher Nounours d’aller jeter un œil voir si…. Des fois que….

 

Dolmen-de-Canaplaye--1-.JPG

 

 

A voir également

 

Les dolmens de Kerran

Le Menhir de Kerangoff

Le Dolmen de Kerambel

Le Dolmen de Kervehennec

 

et pour plus de photos, c'est par  ici que ça se passe 

 

111110091429334379029320

Repost 0
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 15:39

 

Le dolmen de Kervehennec dit Mané-Han

 

Dolmen-de-Kervehennec.JPG

 

 

Au lieudit Keraudran. Il est situé sur une propriété privée, ce monument est protégé et nous n’avons pu nous approcher. Et pour cause, une clôture de fils électrifiés (pour les vaches) nous en a empêchés. D’ailleurs, il faudrait que l’on m’explique : protégé des hommes, mais non pas des animaux qui le piétinent et le souillent de défections… il y a comme un problème là !

 

 

 

D'autres photos par ICI

 

 

A SUIVRE....

 

111110011028334379030172

A voir aussi

 

Les dolmens de Kerran

Le Menhir de Kerangoff

Le Dolmen de Kerambel


 


Repost 0
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 20:19

 

Le dolmen de Kerambel

 Dolmen-de-Kerambel.JPG

 

Magnifique structure pour ce dolmen à couloir qui possède encore ses dalles de couverture. Vous vous doutez bien que nous l’avons ausculté de fond en comble,ravis quelque peu de voir que là, un gros nettoyage a été fait autour afin de le préserver de la végétation envahissante.

 

Dolmen-de-Kerambel--10-.JPG

Dolmen-de-Kerambel--8-.JPG

d'autres photos sont visibles  ICI

 

A revoir aussi :

- les dolmens de Kerran

- le menhir de Kerangoff

 

à suivre

 

111110091429334379029320

Repost 0
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 13:16

 

Le menhir de Kerangoff

 

 

Ce menhir d’environ 5 m se trouve au milieu d’un champ et est visible du bord de la route. Il est très abîmé et les morceaux de granit au sol laisse à penser qu’il se « défait » petit à petit.

Menhir-de-Kerangoff--5-.JPG

En observant le champ, nous sommes interpellés par quelques « pierres » sous les bruyères et fougères.. Ce champ mériterait bien d’être nettoyé et fouillé.

 

Menhir-de-Kerangoff--6-.JPG

 

 

 

 

 

D'autres photos sont visibles ICI

 

A voir aussi : Les dolmens de KERRAN

 

111110091429334379029320

Repost 0
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 20:52

 

Si le Finistère est richement doté en monuments mégalithiques, on peut dire que le Morbihan est la caverne d’Ali-Baba pour les chasseurs de menhirs que nous sommes. Certains sont bien connus, et largement visités, d’autres moins.. et c’est plus particulièrement ces derniers que nous apprécions de chercher et découvrir.

 

A Saint-Philibert, il y avait de quoi aussi, et nous avons consacré toute une journée à cette « chasse »… Grand bien nous a pris …

  

Les dolmens de Kerran ou Roh-Vras

 Dolmens de Kerran

 

Dolmens-de-Kerran--8-.JPG

A l’origine ils étaient trois, l’un d’entre eux fut acheté et transporté au cimetière des Longs-Réages de Meudon (Hauts-de-Seine) pour servir de caveau familial. Il paraît d’ailleurs qu’il est visitable. (Si d’ailleurs quelqu’un pouvait m’en rapporter une photographie, cela me ferait plaisir pour compléter ma collection.)

 

à suivre.....

 

Pour voir d'autres photos, je vous invite à cliquer ICI...

 

111110091429334379029320

 


Repost 0