Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 14:07

Je publie rarement dans la communauté Photographes du Dimanche à laquelle je me suis inscrite, Méa culpa.. et je viens aujourd'hui réparer ça.

 

Le thème n° 77 du jour se demande ce qu'il y a : "SOUS NOS PAS" .

 

 

 

"A pied, vous pouvez aller partout.... si vous avez le temps"

Steven Wright

 

Sharon-027-copie-1.JPG

 

Presqu'île de Mullet - co Mayo - Ireland

Repost 0
Published by Sherry - dans Irlande 2010
commenter cet article
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 16:42

Kerlouan--15-.JPG

When you are old and grey and full of sleep,
And nodding by the fire, take down this book,
And slowly read and dream of the soft look
Your eyes had once, and of their shadows deep;

How many loved your moments of glad grace,
And loved your beauty with love false or true,
But one man loved the pilgrim soul in you,
And loved the sorrows of your changing face;

And bending down beside the glowing bars,
Murmur, a little sadly, how love fled
And paced upon the mountains overhead
And hid his face amid a crowd of stars.

 

Quand tu seras vieille et grise et pleine de sommeil,
Quand, ta tête inclinée près du feu, tu prendras ce livre,
Et lentement, liras et reverras le doux regard
De tes yeux d’autrefois, et de leurs ombres profondes.

Combien ont aimé tes moments de joie prodigue,
Et aimèrent ta beauté d’un amour sincère ou faux,
Mais un seul aima l’âme du pèlerin en toi,
Et aima les défaites de ton visage changeant ;

Et quand courbée sur la hampe incandescente,
Tu murmureras comment l’amour te quitta
Comment il s’envola au-dessus des montagnes
Et cacha son visage dans un amas d’étoiles.

 

En hommage à William Butler Yeats, auteur irlandais (décédé le 28 janvier 1939), dont les écrits d'une grande richesse romantisme se sont tournés vers le modernisme un peu plus tard, marquant son engagement dans le nationalisme irlandais...

 

Sharon 050la tombe de W.J. Yeats à Drumcliff (co Sligo)


Repost 0
Published by Sherry - dans Irlande 2010
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 16:51

Toutes les vitrines du monde se parent de leurs plus beaux atours, rien que pour notre plaisir


Photos offertes par une amie de FB..... qui partage comme Nounours et moi même la douce maladie irlandaise....

Vitrine-de-Noel-Dublin.jpg

Noël à Dublin

Vitrine-Centre-commercial.jpgVitrine-Dublin.jpgEncore quatre mois


Repost 0
Published by Sherry - dans Irlande 2010
commenter cet article
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 18:45

Et si on se visionnait un peu de pubs.... irlandais......

 

 

 

(quelques uns des pubs de Ballina, Killala et Ballyscatle - comté du Mayo)

 

-173

 

Ah oui au fait, je pense que vous avez tous remarqué que ça a changé au niveau pub sur nos blogs... Plus de liens qui s'affichent au bas de nos articles, mais des vidéos.. le principe reste quasiment le même.. il faut ouvrir le lien qui est dans la pub, et une fenetre s'ouvrira, il faut laisser celle ci ouverte une minute.......

 

J'espère que cela ne sera pas trop dérangeant pour la lecture des articles.

 

Bonne fin de week-end

Repost 0
Published by Sherry - dans Irlande 2010
commenter cet article
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 12:00

et si on allait faire un tour

 

 

Bonne journée

signature 2

Repost 0
Published by Sherry - dans Irlande 2010
commenter cet article
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 20:49

 

  046

Les tourbières du Connemara

William 008

près de Ballycastle (co Mayo) la tourbière a totalement recouvert ce cairn

Carrowkeel (5)

à Carrowkeel (co Sligo), les tourbières sont recouvertes d'un épais manteau de bruyères. C'est souvent le cas...

 

Après la fonte des glaciers des dépôts d'argile imperméables ont colmaté les roches. Sous l'influence du climat humide qui s'installa par la suite, il se forma des lacs dont la végétation ne parvenait pas à se décomposer en raison de l'acidité du sol. La tourbe ainsi formée constitua d'épais matelas de mousse saturés d'eau car les sphaignes peuvent retenir jusqu'à 20 fois leur propre poids en eau dans leur enchevêtrement de pores et de cellules.

Sharon 009

Sharon 020

Sharon 024

 

En Irlande, les tourbières représentent environ 17 % (soit environ 20.000 kms²) dela surface totale du pays. Les couches de tourbe peuvent varier entre 45 cms et 13 m d'épaisseur.

Sharon 023

Il y avait beaucoup plus de forêts qu'aujourd'hui en Irlande autrefois. Ce n'est pas uniquement l'exploitation de l'homme qui l'a en grande partie éliminée, mais l'envahissement de la tourbe.. l'acidité du sol a "étouffé" les racines des arbres qui peu à peu se sont laissés emprisonnés.. encore aujourd'hui, on trouve sous d'épaisses couches de tourbe des restes d'arbres quasi entiers et fossilisés.


L'Irlande exploite depuis des milliers d'années la tourbe, appelée "turf". Dans les tourbières sont découpées de larges bandes qui sont ensuite tronçonnées en briquettes qui séchent au soleil et sont utilisés ensuite pour les feux de cheminées.

Sharon 12 avril 046

les traces laissés par les machines qui découpent les longues bandes de tourbes

Sharon 12 avril 045

Sharon 12 avril 047les briquettes de tourbe sèchent au soleil

 

Lors de nos balades, nous avons eu l'occasion de sortir des sentiers de randonnée et de marcher dans les tourbières. C'est relativement fatiguant puisque l'on a l'impression de marcher sur une épaisser moquette, et parfois même nous nous enfoncions jusqu'aux genoux.. Dans certains endroits d'Irlande, où les tourbières sont fort épaisses et humides, il est vivement déconseillé de s'y promener.

Foxford Way (9)Mais rien de tel qu'un bon feu de cheminée à la tourbe.......

William-003.JPG

 

-198

Repost 0
Published by Sherry - dans Irlande 2010
commenter cet article
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 14:13

Tour-Ronde-de-Killala.JPG

 

L'Irlande comptait un peu plus d'une centaine de ces tours rondes qui sont spécifiques à ce pays ; on en trouve également deux en Ecosse. Il n'en reste à ce jour qu'une vingtaine à peu près en état.

Tour-Ronde-de-Killala--5-.JPG

Elles mesurent de 18 à 40 mètres et possède une porte unique située à environ 3 mètres du sol. L'accès se faisait par une échelle. A l'intérieur, il y avait plusieurs étages communiquant là aussi par des échelles. Les seules ouvertures sont des petites fenêtres en forme de meurtrière. Le toit est conique, certaines d'entre elles sont parfois dotées de créneaux.

Tour-Ronde-de-Killala--7-.JPG

Tour-Ronde-de-Killala--1-.JPG

Construites au Moyen-Age, en général près d'une église ou d'un monastère, leur finalité reste cependant obscure. Certains leur prêtent un rôle de clocher ou de refuge, d'autres lui confèrent un rôle de tour de guet contre l'envahisseur viking. Dès que l'alerte était donnée, on courait se réfugier à l'intérieur.

 

A Killala (comté du Mayo) où nous étions basés, la tour ronde était en parfait état et faisait face à la baie

Sharon-013-copie-1.JPG

Nous avons aussi pu découvrir les ruines d'une autre tour ronde, cette fois-ci à Drumcliff (comté de Sligo)

Sharon-064.JPGyie_trefle07.gif

Repost 0
Published by Sherry - dans Irlande 2010
commenter cet article
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 02:47

Je suis loin d'avoir terminé mes récits de notre dernier périple irlandais... je reviens donc aujourd'hui avec la découverte de d'Easkey, dans le comté de Sligo.

 

Nous étions ce jour là partis en fait pour une chasse aux mégalithes, mais en lisant un prospectus sur le site d'Easkey, notre curiosité de chasseurs a été attiré par une simple phrase :

 

"the rocky coastline is dappled with fossils and rock formations"  (le littoral côtier est couvert de fossiles et de formations rocheuses)

Sharon-006-copie-1.JPG

Sharon-020-copie-1.JPG

Lorsque nous arrivons sur place, nous sommes surpris par la "plage" qui en fait n'est qu'une ensemble de roches de diverses formes, couleurs et origines.. La mer est à cet endroit particulièrement violente, d'ailleurs les surfeurs et les kayakistes s'en donnent à coeur joie à la belle saison, sans oublier les pêcheurs d'ailleurs puisqu'il paraît que c'est un endroit prisé...

Sharon-013.JPG

Nous passons devant les ruines du château d'O'Dowd, construit en 1207..... enfin il n'en reste pas grand chose. Les ravages du temps et des hommes ont fait leur travail.

Sharon-005-copie-1.JPG

Sharon-004.JPG

Nous arpentons donc tranquillement le bord de mer, et découvrons peu à peu les fossiles, encastrés dans ce que nous prenons pour de la roche, mais qui doit être en fait, des sédiments eux aussi fossilisés. Certains sont énormes....

Sharon-008-copie-1.JPG

Sharon-011-copie-1.JPG

Sharon-021.JPG

Sharon-012-copie-1.JPG

Nounours m'en récoltera quelques-uns, pour ma collection, nullement géné par le ressac des vagues...

Sharon-016.JPGSharon-017-copie-1.JPG

Repost 0
Published by Sherry - dans Irlande 2010
commenter cet article
24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 02:42

Pêcher par excès de confiance

 

Sharon-022.JPG

et là il en faut......

Repost 0
Published by Sherry - dans Irlande 2010
commenter cet article
23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 13:07

Encore un endroit du comté de Mayo (Nord-Ouest de l'Irlande) qui m'a marqué. Il s'agit de Ceide Fields, considéré aujourd'hui comme le plus grand site de l'âge de pierre du monde.

Sharon-029-copie-1.JPG

Il fut découvert dans les années 30 par un instituteur qui, exploitant la tourbe, avait remarqué la présence de piles de pierres sous la tourbe. Il se rendit compte de suite qu'il ne s'agissait pas d'empilements d'origine naturelle. C'est beaucoup plus tard que son fils, devenu archélologue, a commencé l'étude du site, mettant à jour un site d'une rareté exceptionnelle.

Sharon-030-copie-1.JPG

Sur plusieurs hectares, protégés par la tourbe, des champs de murets de pierre et de tombes mégalithiques (environ 5000 ans avant notre ère) se sont laissés découvrir au fil des ans.

Sharon-032.JPG

Il semblerait que l'endroit fut occupé par des agriculteurs (dont la principale culture était le blé ou l'orge) ainsi que des éleveurs qui usaient de méthodes encore utilisées par les éleveurs-agriculteurs de notre époque, notamment en ce qui concerne la découpe des terrains de pâture ou de semis.

Sharon-035.JPG

Lors de la visite en extérieur, on découvre ces murets, les foyers, les enclos, quelques tombes. Cela n'a rien de fastueux mais cela représente un quotidien.. et je dois avouer que j'étais un peu bousculée d'entrer dans la vie de nos ancêtres par cette minuscule porte, moi qui ne voyait d'eux que les immenses cairns, menhirs ou dolmens, c'est-à-dire des monuments funéraires. J'ai depuis ce jour un autre regard sur toutes ces pierres qui nous entourent...

Sharon-033.JPG

Un musée a été construit, dans une architecture plus que moderne, et lors de la visite on y apprend la formation géologique de l'Irlande, son évolution, la vie des hommes qui la peuplèrent.ans la

Sharon-027.JPGDans la tourbe, fut également découvert un arbre quasi intact, dont la datation a donné un chiffre d'environ 4000 ans...

Sharon-025.JPGsi nous retournons dans cette région, il est vraisemblable que nous allions y refaire un tour, histoire de voir les nouvelles découvertes, car là encore, le travail de fouilles est vraiment loin d'être terminé. L'on estime la surface totale à explorer à environ 10 km²

Repost 0
Published by Sherry - dans Irlande 2010
commenter cet article